NÉGOCIATION COMMUNE DE LA FIPEQ-CSQ

Pour la première fois dans l’histoire de la FIPEQ-CSQ, les intervenantes en CPE et en milieu familial régi et subventionné vont unir leur force afin de mener une négociation commune alors que leur convention collective respective vient à échéance en mars 2023. Il s’agit d’une opportunité unique d’allier l’ensemble des intervenantes afin de bonifier leurs conditions de travail et de poursuivre la valorisation de la profession. Au courant des négociations, nous ajouterons des informations pertinentes et utiles afin de bien comprendre les demandes et le suivi de celles-ci.

SECTEURS EN NÉGOCIATION

 

Les Alliances des intervenantes en milieu familial (ADIM)

Les Alliances des intervenantes en milieu familial (ADIM) défendent, outillent et promeuvent le travail des responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE) régis et subventionnés.

  • Demandes syndicales
    • La FIPEQ-CSQ revendique une subvention qui protège les RSE de l’inflation, notamment en sachant que leur revenu direct est impacté par la hausse du coût du panier d’épicerie. Depuis 2020, le coût du panier d’épicerie a augmenté de 13,9 % et les projections pour 2023 annoncent une inflation alimentaire entre 9,9 % et 11,3 %. Sachant que les RSE doivent se procurer de la nourriture de qualité pour les tout-petits à même leur subvention, ces hausses extrêmes doivent être prises en compte. Il va de soi que la subvention devrait être augmentée suivant un mécanisme qui reflète l’inflation et qui empêcherait que le revenu brut des RSE soit grugé par les poussées inflationnistes.
    • La FIPEQ-CSQ revendique que les RSE puissent être remplacées lors d’absences pour des raisons personnelles de manière à soutenir les familles et les tout-petits en offrant une constance de leur service.
    • La FIPEQ-CSQ revendique que tous les enfants ayant des besoins particuliers (EBP) puissent bénéficier de la subvention nécessaire afin que les RSE les accompagnent à la hauteur de leurs besoins et au rythme de leur développement.
    • La FIPEQ-CSQ revendique un soutien pour les RSE lors de moments difficiles, comme un deuil, en leur accordant des congés sociaux payés.

    Pour plus de détails, consultez le cahier des demandes syndicales

  • Ressources graphiques

Les Syndicats des intervenantes en petite enfance (SIPE)

Les Syndicats des intervenantes en petite enfance (SIPE) viennent soutenir et outiller de différentes manières le travail des intervenantes dans les centres de la petite enfance (CPE).

  • Demandes syndicales
    • La FIPEQ-CSQ revendique un meilleur système de soutien pour les intervenantes en poste soit par :
      • l’embauche de personnel spécialisé afin d’accompagner notamment les enfants ayant des besoins particuliers ;
      • l’embauche de personnel de soutien afin de réduire la surcharge ;
      • l’augmentation des journées pédagogiques permettant de réserver un moment dédié à la planification adaptée au programme éducatif.
    • La FIPEQ-CSQ revendique un salaire ajusté à l’indice des prix à la consommation de manière à protéger le pouvoir d’achat des intervenantes et d’empêcher leur appauvrissement. De plus, la fédération revendique une bonification salariale qui permettrait d’améliorer le pouvoir d’achat et de poursuivre le rattrapage salarial vis-à-vis les autres secteurs et les autres provinces. Les demandes sont :
      • 1eravril 2023 : 2,86 $ de l’heure (environ 100 $/semaine pour une salariée qui travaille 35 heures par semaine);
      • 1eravril 2024 : Inflation + 3 %;
      • 1eravril 2025 : Inflation + 4 %.
    • La FIPEQ-CSQ a comme objectif d’attirer des intervenantes dans le réseau éducatif à la petite enfance et de retenir celles en place. Ainsi, elle revendique l’obtention de journées de vacances supplémentaires.
    • La FIPEQ-CSQ demande le retrait du premier échelon afin d’assurer un salaire d’entrée plus élevé et ainsi attirer la relève dans le réseau.

    Consultez ou téléchargez le feuillet présentant le sommaire des demandes syndicales

  • Ressources graphiques

     

    Photo profil Facebook (SIPE)

    Photo couverture Facebook (SIPE)

    Mosaïque SIPE (PDF)

    Feuillet revendications syndicales (PDF)

    Informations graphiques

    Les couleurs principales sont:

    Rouge: #FC1410

    Turquoise: #1FB6C9

     

Au sein de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), il y a quatorze (14) ADIM et six (6) SIPE, de même que le syndicat de la Nouvelle union (Québec) et l’Association des employés du Nord québécois (AENQ), faisant d’elle la plus grande force syndicale en petite enfance au Québec.

MOMENTS CLÉS DE LA NÉGOCIATION

Maintenant que les deux secteurs ont déposé leur cahier de revendications respectif, nous avons pu les expliquer en détail et nous attendons la première offre du gouvernement.