La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) est en contact constant avec les autorités concernant les services de garde éducatifs d’urgence. Nous vous invitons à nous faire part de toute anomalie ou problématique vécue dans un service.

Nous invitons autant les intervenantes, les directions, les parents que les citoyens à signaler des situations problématiques. Chaque cas sera analysé par la FIPEQ-CSQ. Notre objectif est d’intervenir, lorsque possible, pour mettre en place des correctifs avec le ministère de la Famille.

Pour consulter la page d’information à la COVID-19 mise en place par la FIPEQ-CSQ, cliquez ici.

10 consignes essentielles pour les RSE jusqu’au 1er mai 2020

1 – Les RSE ont le choix de demeurer ouvertes ou fermées pour les enfants dont un parent travaille dans un servie essentiel. Vous devez aviser votre  BC de votre choix d’ici le 5 avril 2020.

2 – Que votre service soit ouvert ou pas, votre subvention est versée selon votre entente de services en vigueur au 13 mars 2020 et selon le calendrier habituel. Les parents ne paient pas jusqu’au 1er mai 2020.

3 – Pour les RSE qui demeurent ouvertes, respectez les directives de santé publique émises à votre égard par le ministère de la Famille

4 – Pour les RSE qui demeurent ouvertes, seuls les enfants dont un des parents travaille dans un service essentiel selon la liste du ministère de la Famille sont admis. Votre service doit être un dernier recours.

5 – Pour les RSE qui offrent un service d’urgence à partir du 6 avril, les ratios doivent être à 30 % de vos ratios habituels

  • Si vous avez un milieu à 6 enfants, vous ne pouvez pas accueillir plus de 2 enfants
  • Si vous avez un milieu à 9 enfants, vous ne pouvez pas accueillir plus de 3 enfants

6 – Les enfants d’âge scolaire de la fratrie peuvent être admis à votre choix.

7 – Votre service est ouvert selon vos heures d’ouverture habituelles.

8 – Si un enfant a des symptômes d’allure grippale (toux, fièvre, difficulté à respirer), il faut appeler les parents et mettre l’enfant à l’écart le temps qu’il vienne le chercher. On demande qu’il soit retiré de votre service de 24 à 48 heures, le temps que les symptômes s’estompent.

9 – S’il y a un cas de COVID-19 dans votre service de garde (enfant ou membre de votre famille), il faut aviser immédiatement votre direction régionale de santé publique.

10 – Votre syndicat local est là en tout temps si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec lui !

10 consignes essentielles pour les intervenantes et intervenants en CPE jusqu’au 1er mai 2020

1 – La majorité des CPE demeurent ouverts en tant que service essentiel jusqu’au 1er mai 2020. Les CPE qui n’ont accueilli aucun enfant du 16 au 27 mars peuvent fermer, mais demeurer disponible à ouvrir en cas de besoin. La semaine du 30 mars au 3 avril est une semaine de transition, permettant le déplacement des enfants qui fréquentaient un service de garde non subventionné ou un milieu familial.

2 – À partir du 6 avril, le ratio global du CPE ne doit pas dépasser 30 % du ratio global habituel. Le ratio d’enfants par éducatrice ne doit pas dépasser 50 % du ratio habituel.

3 – Seuls les enfants dont un des parents travaille dans un service essentiel selon la liste du ministère de la Famille sont admis. Votre service doit être un dernier recours.

4 – Les enfants des intervenantes en CPE, même d’âge scolaire, sont admis. Il faut cependant que la direction s’assure de respecter les ratios.

5 – Le ministère de la Famille a garanti que le salaire habituel sera versé à l’ensemble du personnel, peu importe si vos heures de travail sont réduites.

6 – Le CPE est ouvert selon l’horaire habituel.

7 – Il est important de respecter les directives de la santé publique à l’égard des services de garde d’urgence

8 – Même si cela est difficile pour les enfants de 5 ans et moins, on demande de respecter le plus possible le principe de distanciation physique, de ne pas mélanger les groupes, de se laver les mains souvent, etc.

9 – Si un enfant a des symptômes d’allure grippale (toux, fièvre, difficulté à respirer), il faut appeler les parents et mettre l’enfant à l’écart le temps qu’il vienne le chercher. On demande qu’il soit retiré du CPE de 24 à 48 heures, le temps que les symptômes s’estompent.

10 – Votre syndicat local est disponible en tout temps pour répondre à vos questions, n’hésitez pas à communiquer avec lui !

Intervenante en petite enfanceDirectionCitoyen

Région du service de garde éducatif d’urgence *

J’aimerais que mon texte publié

Je souhaite que mon identité demeure confidentielle