Invitation au ministre de l'Éducation - FIPEQ

Invitation au ministre de l'Éducation

< 30 avril - La distance médiane entre une maternelle 4 ans et un CPE est de 1,3KM
07 May 2019 05:37 Il y a : 14 days
Catégorie : Nouvelles

Invitation au ministre de l'Éducation

Monsieur Roberge, Nous avons pris connaissance dans les médias de votre mission à New York afin d’en apprendre davantage sur l’implantation des maternelles 3 et 4 ans mise en place par la Ville.


Bien que nous ne remettions pas en cause la pertinence de s’intéresser à d’autres modèles, nous tenons à souligner que New York est aux prises avec des garderies commerciales à des prix beaucoup plus élevés qu’au Québec. En ce sens, la décision de la Ville d’implanter la maternelle pour les tout-petits est motivée par un contexte bien différent de celui que l’on retrouve au Québec.

Depuis 1997, les Québécoises et les Québécois sont fiers d’avoir créé un modèle unique composé de CPE et de milieux familiaux régis et subventionnés. Ces deux composantes suivent le programme éducatif Accueillir la petite enfance. Avec l’entrée en vigueur de la loi 143, ces milieux sont également évalués selon des critères de qualité reconnus pour les 0?5 ans.  

C’est donc dans l’optique de vous offrir un portrait complet que nous souhaitons vous inviter à venir visiter un CPE et un milieu familial régi de subventionné à votre retour de New York. Nous sommes convaincues que vous y découvrirez des milieux en mesure de répondre à vos objectifs visant le développement global de l’enfant et le dépistage précoce.

En vous remerciant, Monsieur le Ministre, de l’attention portée à la présente, nous vous offrons nos salutations distinguées.

 

Francine Lessard

Directrice générale du Conseil québécois des services éducatifs à l’enfance (CQSEPE),

 

 

Valérie Grenon

Présidente de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ?CSQ),


Témoignages

La FIPEQ a contribué à ma conciliation travail/famille. J'ai pu conserver une sécurité d'emploi pendant mes congés de maternité pour mon retour au travail. J'ai plus de vacances, ce qui me permet de passer du temps en famille, et j'ai aussi des congés qui me permettent de m'occuper de mes enfants lorsque ceux-ci en ont besoins.

Geneviève Héroux
CPE la ribambelle à Rouyn-Noranda

Voir tous les témoignages

Facebook
Twitter
Youtube
Instagram

Suivez-nous : 


CSQ Le Magazine